Hey! Toi qui lis cet article. Tu hésites à sauter le pas et déménager en Australie? Il est vrai que c’est un pays qui ne fait pas trop rêver. Adelaide ne laisse pas non plus à désirer. Laisse moi te prouver le contraire. Voici mon top 10 des raisons de ne pas s’expatrier à Adelaide.

⚠ Prépare ton humour des plus sarcastiques pour lire cet article. Il faut bien-sûr comprendre tout le contraire de ce qui est écrit ci-dessous. Bonne lecture! ⚠

1. Un climat difficile à supporter toute l’année

Il faut se faire à l’idée qu’il va falloir faire tes adieux aux froides voire enneigées fêtes de Noël. À Adelaide, les célébrations se passent à la plage, en maillot de bain, à se faire un barbeque avec famille et/ou amis. D’ailleurs, les températures ne descendent pas si bas qu’il finit par neiger. Il peut arriver qu’il y ait quelques grêlons, mais rien de bien méchant qui va attacher aux routes. Non, le climat à Adelaide est plutôt clément. L’automne d’Adelaide ressemblerait presque à l’habituel printemps un peu brumeux de Châteaudun – ma ville d’origine.

Bref, il faut te préparer mentalement à ce que les journées soient plutôt ensoleillées à Adelaide. Sinon un peu pluvieuses de temps à autres. C’est un calvaire de devoir affronter 12°C en hiver. Un réel challenge d’avoir à passer la journée à la plage par 35°C en été.

2. Les habitants d’Adelaide ne sont pas cools

En émigrant à Adelaide, fais une croix sur les soirées entre potes. Bien trop difficile de faire des rencontres. Les locaux ont beau faire avoir l’air stressés, ne compte pas sur eux pour te donner un coup de main, d’un conseil.

Ils ne veulent même pas sortir boire un verre dans un bar ou un pub. Bref, ils ne savent pas faire la fête. Ils n’ont même pas de sens de l’humour et ne sont pas amicaux. Ce « mateship »,  on ne l’entend et ne le voit jamais à Adelaide.

3. Un coût de la vie considérable pour une grande ville d’OZ

Les loyers au centre-ville d’Adelaide sont 37% moins chers quà Sydney. C’est un scandale! Comment finir les fins de mois lorsque tu peux économiser $700 par mois sur ton logement comparé à une grande ville australienne? Dans la région d’Adelaide, tu peux même te permettre d’avoir une maison avec plus de chambres ou en bord de mer. Le prix sera bien plus élevé qu’ailleurs en Australie.

Faire les courses ou manger à l’extérieur est également un coût à prendre en considération. Adelaide est bien moins abordable que Melbourne ou Sydney. Va falloir se préparer à payer une addition de $200 au moins à chaque sortie au restaurant.

Bref, Adelaide est bien plus cher que tout autre grande ville d’Australie. Rien qu’à voir notre appartement à Glenelg. Situé à juste 5 minutes de la plage, c’est insupportable de savoir que le loyer coûte plus cher qu’au centre-ville.

cost_of_living

4. Boulot et visa, un vrai calvaire!

Émigrer et trouver un visa pour vivre à Adelaide, c’est impossible! Obtenir le Visas Vacances Travail, c’est bien trop compliqué. De toute façon, il n’y a aucune opportunité pour les émigrés français. Même pas une seule entreprise française implantée là-bas. Ni de business qui seraient ravi d’avoir un(e) Français(e) dans leur équipe.

Ne pense même pas te faire sponsoriser par l’Etat de South Australia. Ils ne recherchent aucun skilled migrant (travailleur immigré compétent). Si tu as des compétences en design, marketing ou enseignement, médecine et ingénierie, tu n’as aucune chance. Ces domaines ne sont pas du tout prisés par l’Etat pour te sponsoriser.

5. Les transports publics laissent à désirer

Adelaide est une grande ville, certes. Mais avoir autant de lignes de bus, de train et un tram du centre-ville à la mer, y’a mieux! Une fois la journée de boulot terminée, il faut rejoindre son arrêt à seulement 5 minutes à pieds. La circulation, comparée à Sydney ou Melbourne, est bien trop fluide.

Trouver un bus ou un train pour rentrer à la maison, c’est quasiment impossible. Je ne parle même pas de la saleté et dangerosité des bus et autres trains ou tram. Les chauffeurs de bus ne t’aideront certainement pas à trouver ton arrêt. Bref, c’est un calvaire de prendre les transports publics.

6. Adelaide, c’est bien trop dangereux!

Se promener de nuit toute seule à Adelaide. Nan, mais tu es folle ma pauvre fille! C’est beaucoup trop dangereux! Les rues sont bien trop mal fréquentées la nuit.

On voit souvent dans les journaux que de terribles crimes se passent dans la région. D’ailleurs, la dernière en date est un vol de camionette-barbeque du Rotary Club.

7. Même pas un endroit où profiter de la nature

Tout d’abord, une première contrariété une fois arrivée à Adelaide: quelle plage je vais bien pouvoir choisir? Il y a énormément de magnifiques plages à disponibilité. Entre Glenelg, accessible en tram depuis le centre-ville d’Adelaide, et  Port Noarlunga par train ou Henley Beach en suivant le River Torrens Linear Trail, il y a beaucoup trop de choix.

Non seulement, tu sues à te décider à quelle plage tu vas aller. Mais, en y arrivant, la plage est tellement grande que tu dois aussi savoir où placer ta serviette de bain.

Toutes ces plages dans le coin d’Adelaide. C’est pas facile, vraiment!

☞ Le journal local The Advertiser a publié une liste des meilleures plages d’Adelaide et de l’Etat de South Australia

★ Des espaces naturels qui laissent à désirer

La région d’Adelaide regorge d’espaces naturels boisés de forêts et surmontés de montagne. Là aussi, il y a tellement de parcs nationaux dans le coin que tu ne sais plus quoi faire de ton temps libre.

Rien que les petits parcs qui entourent le centre-ville d’Adelaide rendent les promenades si peu profitables. Ces espaces verts d’ailleurs sont d’un ennui. Il n’y a jamais d’événements organisés, d’exposition ou d’aires de fitness. Seulement des endroits paisibles où se détendre, lire un bouquin ou raconter les derniers potins de l’école à ta copine. Alors je ne parle même pas du Jardin Botanique au Nord du centre-ville. A quoi bon y aller en une journée ensoleillée?

Quant aux parcs nationaux, ça ne vaut même pas le coup d’en profiter le temps d’un week-end. Morialta ou Mt Lofty n’ont pas tellement de charmes avec leurs chutes d’eau, leurs koalas sauvages et leurs vues imprenables sur Adelaide. C’est pire encore à Flinders Ranges. Non seulement, le camping n’y est pas si bien organisé, mais les différents chemins de randonnée te font à peine suer. L’exercice physique et le plaisir du temps passé dans la nature: n’y compte pas si tu te rends à l’un des parcs de rando d’Adelaide.

8. Trouver un bon vin, cidre ou une bonne bière? N’y pense même pas!

★ Le vin d’Adelaide, c’est de la piquette!

Bon, je ne vais pas te le cacher. Étant Française, je suis très difficile en termes de vins. C’est triste à dire, mais Adelaide n’en a pas de si bons que ça. Les vignobles du coin ne sont pas si cools à visiter. Quel ennui de récupérer un plateau de 3-4 fromages différents, puis de les marier lors d’une dégustation gratuite des vins produits localement.

D’ailleurs, il y a bien trop de vignobles qui entourent la ville d’Adelaide. Entre la Barossa, McLaren Vale, Clare Vale et les Adelaide Hills, faut pas exagérer!

culture_vin

★ Les bières et cidres n’ont pas tellement de goût

Si tu préfères la bière ou le cidre au vin, tu n’as toujours pas de chance. Difficile de trouver une bière ou un cidre fait localement et qui soit digne de ce nom. Il n’y a même pas de brasseriequi valent le coup d’une visite à Adelaide. Comment faire pour savourer une bonne bière ou cidre devant un match de footy ou criquet?

9. Pas assez de festivals et d’événements culturels

C’est bien connu, il n’y a rien à faire à Adelaide. Et surtout pas pendant les mois d’été de Décembre à Avril. En Mars, tu te tournes les pouces en te demandant ce que tu pourrais bien faire de tes soirées et tes week-ends. Tout cet argent que tu as économisé, tu aurais bien voulu le dépenser à te divertir après une longue journée de boulot.

Dommage, pas tellement de festivals ou d’événements culturels à Adelaide. Ne compte même pas sur l’Adelaide Festival Centre, les gros festivals Adelaide Fringe ou le WOMADelaide pour sortir et t’amuser. Bref, on s’ennuie un peu à Adelaide.

10. Aucune culture du sport

Si tu es un(e) fana de sports, oublies tout de suite Adelaide! Leurs équipes de footy (football australien), de foot (soccer), de rugby et de cricket ne déchainent pas tant les foules que ça. Ne t’attend pas à apercevoir des parades dans la rue commerçante de la ville, Rundle Mall. Les supporters portent des écharpes, des chapeaux, de la peinture et chantent à tue-tête. Tu parles de supporters.

Les soirs de match, la ville est complètement désertée et les transports en commun sont vides. Il n’y a aucune ambiance festive le soir de grosses rencontres. La ville ne soutient même pas ses joueurs. On ne voit aucun drapeau et fanion aux couleurs de leur équipe.

Bref, Adelaide n’est vraiment pas un endroit où s’expatrier!

BONUS – Adelaide est bien trop éloigné de l’Asie. Quand Adelaide te « sort par par les trous de nez », tu voudrais bien t’échapper quelques part. Mais il est tellement difficile de rejoindre l’Asie. Il n’y a même une seule ville asiatique sur les vols en provenance d’Adelaide. Pourtant, j’aurais tellement voulu visiter le Japon, l’Indonésie et le Vietnam. Quelle tristesse!

☞  Pour plus de lecture: Vice juge qu’Adelaide est la meilleure ville sur la Terre (en anglais), Adelaide est la ville australienne la plus sous-estimée selon Buzzfeed (en anglais), The Advertiser nous donne 101 raisons d’aimer l’Etat de South Australia (en anglais)

 

2 commentaires

    • domilia Répondre

      Bonjour et enchantée Mr Tranquille. J’espère que vous appréciez Adelaide. C’est définitivement un endroit sympa pour une famille. Votre blog est sympa, continuez comme ça 😉

Laisse un commentaire