Quand Steve et moi avons décidé de s’expatrier, on se disait que la transition serait douce et qu’il n’y aurait presque aucun choc culturel. L’Australie étant très proche du style de vie en France et aux USA, le changement ne serait donc pas trop brutal. Toutefois, des petites différences de la vie quotidienne nous rappellent parfois que l’on ne vit plus vraiment « chez nous ».

Ces écarts en termes de culture, style de vie, us et coutumes pouvaient être un peu surprenants voire choquants au début. Puis, ils sont devenus « normaux », des choses à part entière de nos vies quotidiennes d’expats française et américain en Australie.

1. Le sens de circulation change aussi pour les piétons

En Australie, pays du Commonwealth, on roule à gauche. Mais cette loi du code de la route s’applique aussi aux piétons. On a du s’habituer à cette divergence vu que le sens de circulation aux USA et en France est à droite. L’adaptation fut soudaine pour Steve lorsqu’une coureuse du dimanche lui est presque rentrée dedans alors qu’il marchait innocemment du mauvais côté du troittoir.

Alors toi qui songe à voyager ou t’expatrier en Australie, garde ta gauche à tout moment. Regarde d’abord à droite puis à gauche pour traverser la route. N’essaye pas d’ouvrir la portière gauche pour conduire une voiture.

2. Ils ajoutent des glaçons partout

Bon, je te l’accorde. Il fait chaud en plein été en Australie: jusqu’à 40°C parfois. Mais l’abus de glaçons est mauvais pour le cerveau. Je dois passer pour la relou de service à toujours demander une bière ou un cidre sans glaçons. Une habitude, une coutume à laquelle je me suis habituée maintenant. Pour Steve, la transition était plus simple étant donné que les Américains adorent ajouter des glaçons à leur boisson également.

3. Les pièces de monnaie n’ont aucun sens

La monaie australienne est bien colorée et représentent des symboles de l’Australie: kangourou, indigènes et bien d’autres. Néanmoins, la logique n’est pas là pour ce qui est des pièces de monnaie. En effet, une pièce de $2 AUD est beaucoup plus petite q’une pièce de $0.50 AUD. Tu te retrouves avec des poches énormes qui sonnent à cause de ces stupides pièces de 50 cents.

4. Bouge tes fesses pour commander à manger ou à boire

Nous qui étions habitués au service en salle, on a vite appris à se rendre directement au comptoir pour commander à manger et/ou à boire. Un peu agacés au début de ne pas avoir quelqu’un à qui s’adresser pour passer une commande. On a finit par prendre le pli et c’est maintenant un réflexe de repartir du comptoir avec un numéro de commande. De petits sursauts d’habitudes de la maison refont surface parfois. Il nous arrive de rester bouche bées lorsqu’il n’y a personne pour nous servir.

5. Rencontres de petites bêtes qui nous étaient alors inconnues

De temps à autres, on voit des lézards se promener dans notre jardin à Unley. Ils nous saluent de leur belle langue bleue. D’autres fois, on aperçoit une petite araignée un peu effrayante dans la boîte aux lettres cachées entre deux enveloppes. Puis la meilleure des rencontres, c’est celle avec des koalas, soit sauvages dans les parcs nationaux ou civilisés dans le parc animalier de Gorge. Ou encore celle avec nos amis sauteurs les kangourous qui se promenent innocémment à Deep Creek Conservation Park ou parmi les vignes à Barossa.

6. Il n’y a pas de nom sur les boîtes aux lettres @Domi

Moi qui étais habituée à mettre mon nom sur la boîte aux lettres une fois emménagée dans mon nouveau chez moi, cet acte est maintenant révolu. Les Australiens n’étiquettent pas le nom de la famille qui réside dans le logement. Peut-être parce qu’ils changent souvent de maison. Ou parce qu’ils n’y pensent pas. Who knows!

differences_vie_quotidienne_7

 7. Les vendeurs, caissiers et autres personnes en service te demanderont « How are you going today? » @Domi

Tellement habituée au ton plutôt froid des caissières et autres serveurs en France. On ne va pas se mentir. Généralement, on a tout juste le droit à un « Bonjour ». Mais en Australie, ils attachent beaucoup d’importance aux clients. Tout juste arrivée, j’entend déjà les gens me demander comment je vais, comment se passe ma journée: « How’s your day been so far? », « What have you been up to today? ».

Une approche tellement amicale qui me surprenait voire m’agaçait un peu au début. Je me demandais pourquoi est-ce qu’ils veulent tant savoir c’que j’ai fait, c’est pas leurs oignons – réaction typique à la française! Puis, j’ai appris à y répondre ou à juste dire que tout va bien. Si les Australiens te posent la question « How are you going? », ça ne veut pas dire qu’ils attendent une réponse. C’est plutôt une formule de politesse. Donc si tu n’y réponds pas, tu ne seras pas malpoli ou bizarre.

8. L’alcool s’achète dans un magasin spécialisé @Domi

À Carrefour, Leclerc, ou tout autre supermarché, c’était le pied de pouvoir acheter quelques bières ou une bouteille de vin. En Australie, l’alcool s’achète en dehors de Coles & Woolies. Il faut te rendre à BWS ou Booze Brothers ou encore Thirsty Camel. Ces magasins spécialisés dans la vente d’alcool se trouvent parfois juste à côté d’un supermarché. No worries mate, les Australiens ont les choses en main. Ils ne te laisseraient certainement pas mourir de soif et pourrir ta soirée. Les vendeurs de liqueurs ont même pensé à tout. Ils ont crée des drive pour leur magasin pour que l’on puisse commander ses bières et bouteilles de vin en passant en voiture, un peu comme au Mc Do!

differences_vie_quotidienne_5

9. Pas de panière à pain sur la table au resto @Domi

Oh que ça a été difficile de s’y habituer. Mais soit il suffit de demander du pain en supplément, ou tout simplement d’apprendre à ne pas en manger à chaque repas. Au resto, c’est parfois pas évident lorsque je souhaite un plat en sauce. Par contre, à la maison, j’ai vite appris à faire mon propre pain ou alors en acheter dans l’une des meilleures boulangeries d’Adelaide.

10. Peu importe le problème, la solution est dans le « No Worries »

Les Australiens ont la réputation d’être très détendus. Je pense que ça vient du fait qu’ils n’ont pas envie de se prendre la tête et préfèrent profiter du moment. C’est plus tard que j’ai découvert l’utilisation du « no worries ». Une façon de te dire que ta demande/requête ne leur posera pas de problèmes, ils s’en chargeront. Toutefois, j’ai remarqué que cette expression est parfois utilisée pour éviter un conflit. Il semblerait que les Australiens préfèrent dirent « ok » / « yes » à tout, plutôt que d’avoir à argumenter.

11. Pour payer, il te suffit de « tapoter » ta carte

Le mode de paiement « tap’n’go » s’est démocratisé en Australie. Une fois que tu as une carte de débit activée, il te suffit de la tapoter sur la machine pour payer. Un moyen qui semble un peu fainéant, mais très pratique et rapide à la fois. Cependant, j’ai toujours un peu peur de perdre ma carte en sachant que n’importe qui peut l’utiliser pour payer.

Toutefois, cette méthode ne peut être utilisée que jusqu’à un certain montant. Après quoi, il faut insérer la carte pour payer. D’ailleurs, tu peux également retirer des sous au supermarché. Si si, Coles & Woolies se transforment en ATM parfois. Une fois la carte insérée dans le boîtier de paiement, tu peux demander du « cash out ». Le montant sera ajouté à ton total et tu pourras récupérer tes billets à la fin de la transaction. Merveilleux!

12. Les Australiens savent contrôler le volume de leur voix @Steve

Malheureusement, les Américains sont réputés pour avoir  des voix qui portent voire de grandes gueules parfois. Agréable surprise pour Steve lorsque les bus et tram étaient silencieux le matin sur le trajet au boulot. Lui qui déteste ses concitoyens parce qu’ils semblent arrogants et parlent trop fort. Il a apprécié le contrôle des Australiens sur le volume de leur voix. En règle générale bien sûr, parce qu’une fois les bières enquillées, le son a tendance à augmenter un peu.

13. Les distances ne sont plus les mêmes

L’ Australie est un pays immense. Rien que pour te donner une idée, le pays lui-même regroupe la plupart des pays d’Europe. Alors pour moi, petite Dunoise (habitante de Châteaudun, ma ville d’origine en France), il a fallut que je m’adapte. J’ai vite appris que ce qui paraît près sur la carte, ne l’est pas vraiment en réalité. Aller au supermarché à pied peut me prendre 1h de marche. Du coup, soit je m’organise à l’avance pour marcher à ma destination ou alors je prend les transports en commun.

De même, la distance entre la France et l’Australie, les US et l’Australie est à prendre en considération. Lorsque l’on décide de rendre visite à nos familles, on se prépare pour des heures et des heures de voyage dans l’avion.

differences_vie_quotidienne_6

14. La voiture est reine en Australie

Dès qu’ils ont l’âge légal, il semblerait que les Australiens s’achètent une voiture. D’un côté, ça se comprend étant donné les distances entre deux endroits comme je le mentionais plus haut. Il est vrai qu’aux Etats-Unis, la voiture est un essentiel pour tous les jeunes Américains également.

Toutefois, pour ce qui est des Australiens, ils ont un amour bien particulier pour leur voiture. Ils passent énormément de temps à bord de leur voiture à cause des trajets et bouchons. Mais également parce qu’ils y restent assis à regarder la mer, manger un bout, lire un livre cloîtrés confinés dans leur voiture. On n’y comprenait pas grand chose. On se demandait s’ils avaient peur de quelque chose. Mais il semblerait que c’est leur façon de passer un moment au calme loin de tout soucis.

Ils aiment tellement leur voiture qu’ils l’emmènent parfois jusque sur la plage. À Aldinga Beach, quelle fut notre surprise lorsque l’on a vu les gens y accéder et garer leur gros engin polluant à côté de leurs tentes et serviettes de plage. Triste réalité d’un choc culturel.

differences_vie_quotidienne_4

~~

Voilà, j’espère que tu auras apprécié ce petit top des différences de la vie quotidienne entre la France / les US vs l’Australie. As-tu vécu certaines de ces divergences? En as-tu expérimenté d’autres qui ne sont pas listées ici? N’hésite pas à laisser un mot dans les commentaires. 😉

Laisse un commentaire