Après des années d’apprentissage de l’anglais plutôt américain et des mois passés aux Etats-Unis, il a fallu que je m’adapte à un nouvel accent et que j’apprenne de nouveaux mots. Ça a été un choc quand je suis arrivée en OZ et que j’ai entendu ou lu des mots qui n’avaient aucun sens pour moi, ni pour Steve d’ailleurs! Désormais, on apprend petit à petit de nouveaux mots et différentes façons d’appeler des objets du quotidien. Avec un peu d’adaptation et de pratique, on est devenu bilingue en « Aussie slang ».

Comment l’anglais australien se décompose?

L’argot australien représente un vocabulaire complet appelé l’idiome australien ou « vernacular » ou encore « strine ». De nombreux dictionnaires regroupent ce language familier ancien comme contemporain en version électronique et papier. Les formes d’argot australien les plus utilisées comprennent.

  • L’argot qui rhyme: une partie de l’expression est enlevée et remplacée par une autre qui rime (ex. « Captain Cook » veut dire « have a look » = jeter un oeil).
  • L’abbréviation: la fin d’un mot est raccourcie et changée pour l’abbrévier (ex. « barbie » signifie barbecue, un « cossie » est un « swimming costume » = un maillot de bain).
  • La comparaison: une expression qui utilise généralement des images surprenantes (ex. « dead as a maggot » littéralement être mort comme un asticot, signifie être faible, pauvre en énergie).
  • La métaphore: un mot ou une idée remplace un(e) autre (ex. « Woop Woop » fait référence à un trou paumé!).
  • La langue aborigène: certains mots ont été adoptés de cette langue ancienne (ex. « boomerang », « kangaroo »).
  • Le surnom: les Etats et Territoires australiens sont identifités par des surnoms (ex. Queensland est aussi connu comme « banana benders », en référence à l’Etat où poussent les bananes).
  • L’argot militaire: many unique slang words are made up and used by the members of the Australian Defense Force (ADF) (e.g. « bang stick » means riffle, « bog roll » refers to toilet paper) / l’argot militaire: de nombreux mots d’art ont été créé et utilisé uniquement par les forces armées australiennes (ex. « bang stick » littéralement un bâton à détonation, signifie un pistolet, « bog roll » littéralement est un rouleau des marécages, fait référence au papier toilette).

Nos préférés de l’anglais australien

Depuis notre arrivée à Adelaide, on a vu et entendu beaucoup de mots abbréviés qui font partie de l’argot australien. En voici une compilation des plus communs.

  • « breaky »/ »brekky »/ »brekkie » = petit déjeuner
  • « arvo » = après-midi
  • « firie »/ »firey » = pompier
  • « sparky » = électricien

Habiter en OZ est une adaptation et un apprentissage des façons différentes, par rapport à l’anglais américain, d’appeler les objets du quotidien. Voici notre sélection de mots familiers australiens favoris.

  • « prawns » = crevettes
  • « mince » = boeuf hâché
  • « lolly » = bonbon
  • « ute » = voiture pickup
  • « bonnet » = capot
  • « guard » = pare-chocs
  • « boot » = coffre

Laisse un commentaire