Notre roadtrip sur la Great Ocean Road nous a donc ammené jusqu’à Melbourne, capitale de l’Etat du Victoria, après un jour et demi, et 976 kilomètres de route. On y a passé 2 jours et on est vite tombés amoureux de la ville.

Melbourne, ou la ville européenne d’Australie. On a découvert la ville le temps d’un week-end et on en est tombés amoureux. On s’est promis qu’on y déménagera un jour. La ville grouille de vie et il y a tellement plus à faire qu’à Adelaide. Voici notre déclaration d’amour à Melbourne!

Melbourne, la ville australienne au style européen

La ville a beau être bien plus grande qu’Adelaide, on ne s’y sent pas envahi par des foules de gens. L’atmosphère y est bien plus européenne: des nombreux magasins (Zara et H&M) et restaurants de style européen, à la façon dont les gens s’habillent et agissent, et le temps qui me rappellent certaines journées grises en France.

 

L’architecture tout autour de la ville ressemble tellement à l’Europe. Les restaurants et magasins le long de la rivière Yarra me font penser à Paris et ses rives de Seine. Une petite arcade en centre-ville me semblait même familière par sa similaritude avec le Passage Pommeraye de Nantes.

 

Les gens sont beaucoup moins « passifs agressifs » comme à Adelaïde. On ne compte plus maintenant le nombre de fois où on a failli être tués par des conducteurs un peu fous et pressés, ignorant les piétons et vélos. A Melbourne, les gens tendent à être plus détendus et courtois, nous laissant traverser avec même un grand sourire.

Les gens sont tellement plus amicaux et plus ouverts aux étrangers pour apprendre à les connaître. On est toujours en train d’essayer de se faire des amis à Adelaïde, mais il semble que les habitants d’Adelaïde sont assez fermés et pas très intéressés pour rencontrer de nouvelles personnes. Bien évidemment, il y a toujours des exceptions et je suis sûre qu’ils ne sont pas tous comme ça. Toutefois, on y travaille pour trouver pourquoi ils sont peu ouverts à de nouvelles amitiés et comment changer ça. « Challenge accepted! »


Jardins et parcs de Melbourne

Comme à Adelaïde, la ville est remplie de parcs. Néanmoins, ils n’encerclent pas le centre-ville, comme c’est le cas à Adelaïde, mais ils en existent énormément dans les nombreux quartiers de Melbourne.

On trouve de nombreux animaux étranges dans les jardins de Melbourne, et on a découvert qu’ils sont appelés « possums ». C’était bien sympa de traverser les parcs en allant en ville. Chaque quartier possède son jardin et, à mon avis, le plus impressionnant est le « Royal Botanic Gardens » (les jardins botaniques royaux). Il permet de passer un moment relaxant, de s’exercer le temps d’une promenade ou de découvrir un brin d’histoire sur la ville. Au sommet du monument appelé « Shrine of Remembrance » (Sancturaire du Souvenir/de la Mémoire), on a une vue imprenable sur la ville. Cette fois, cela m’a rappelé Philadelphie (ville d’origine de Steve, aux Etats-Unis) et son « Museum of Art » qui offre une vue magnifique sur la ville que vous avez pu découvrir dans l’un des films Rocky. Il ne faut absolument pas passer à côté de cet endroit si vous visitez Melbourne.


Street art à Melbourne

Le street art à Melbourne ne peut pas être comparé à celui d’Adelaïde. Cet art urbain est complètement répandue tout autour de la ville et est vivement encouragé par les politiques locaux. Alors que l’on se ballade dans une rue principale, on peut découvrir un dessin mural dans une petite rue étroite qui s’avère en fait être une vraie grande oeuvre d’art sur des kilomètres de briques.


Notre séjour à Melbourne

Pendant nos deux jours passés dans la belle ville de Melbourne, on a séjourné avec un couple follement génial qui nous a sous-loué l’une de leurs chambres, opération effectuée par le biais d’Airbnb. Pour ceux qui n’ont jamais entendu parlé de ça, il s’agit d’un site internet qui permet de louer une chambre ou même la maison entière de quelqu’un pour quelques jours ou mois. Ainsi on a trouvé cette super location (bien moins cher qu’un hôtel) et on est restés avec Kim (mi-Australienne et mi-Malaysienne) et James (Néo-Zélandais) qui vivent dans le quartier de Richmond, à 30 minutes à pieds de la ville.

On a passé la première soirée avec eux et on a passé un moment inoubliable à faire la tournée des bars parmi les plus incontournables et  inconnus des touristes. Le premier se trouvait dans un quartier bien connu pour son ambiance nocturne, Fitzroy. Puis, on est allé en ville et j’ai eu mon premier bubble tea alcoolisé, une expérience intéressante et un cocktails surtout délicieux. L’un des rooftop bars où l’on est allés s’appelle « Madame Brussels » et est inspire de l’un des sports les plus pratiqués à Melboune, c-a-d le tennis. Le bar entier est décoré sur le thème du court de tennis et même les barmen sont habillés comme des tennismen ; même si cette fois ils étaient torses nus et portaient des oreilles de lapins.

 

Le jour suivant, gueule de bois ou pas, on est allés explorer la ville et on a marché pendant près de 5 heures. On a découvert le quartier chinois, quelques allées décorées de street art, des bâtiments impressionnants, de belles vues et de beaux parcs. La ville regorge de magasins, petits cafés bien sympas, restaurants et coiffeurs peu chers ($10, soit 7€ pour une coupe hommes, au lieu de $30-$40, soit 20-27€ à Adelaïde). On s’est offert un diner dans un resto italien qui se trouve dans une petite rue (Degraves St) fermée à la circulation et pleine de tables et chaises. Le même type de rues que l’on trouve à Paris (le quartier du Marais) pour avoir un dîner à l’extérieur. 

Il nous reste encore beaucoup à découvrir à Melbourne, mais on est bien tombés amoureux de cette ville où il est facile de se ballader à pieds, où il y a tant à faire, tellemetn de magasins et de bars qui restent ouverts assez tard. On a passé un super moment avec des gens sympas qui se sont transformés en vrais guides touristiques pour nous. Maintenant on a hâte de faire de Melbourne notre future ville de résidence.

Laisse un commentaire