Eh bien, je suis fin prête pour un long voyage, direction l’Australie!

Valises blindées, importants documents parés: c’est l’heure du grand départ! Pas des vacances, mais un grand saut vers l’inconnu, dans un tout nouveau pays où l’on va s’installer définitivement. L’objectif, c’est de se sentir « comme à la maison » à Adelaide.
L’excitation est à son comble. La boule au ventre et les larmes aux yeux – oui, je l’admets – je pars pour un long voyage de plus de 20 heures de vol. Je m’expatrie en Australie, loin de ma famille et mes amis. Mais j’y retrouverai mon partenaire de voyage et de vie. En route pour une nouvelle aventure de voyages, de découverte culturelle et de nouvelles rencontres.

Un voyage qui n’est pas aussi simple que les gens le pensent. Tout d’abord, préparer ses valises pour un an n’est pas chose facile, surtout pour une femme. Tu veux emporter le plus d’affaires possible, mais tu dois te restreindre à un poids limite de bagages en soute (20 kgs pour un an, c’est pas énorme). Il est, ensuite, temps de faire un choix et trier ce dont j’ai « vraiment » besoin: crème solaire évidemment, maillot de bain, tongs… Bref, la panoplie parfaite de la vraie vacancière.

Même si j’adore faire des listes – les personnes qui me connaissent vraiment acquiesceront – il est toujours bon de se renseigner sur les conseils aux voyageurs pour être sûr de ne rien oublier. Des documents essentiel, l’argent et la banque, les vêtements et accessoires à l’équipement électrique, tout doit rentrer dans les valises (20kg pour le bagage en soute, et 7kg pour le bagage à main).

carte_australie

Heureusement que Google existe, de nombreux sites ont pu bien m’aider à préparer son voyage en Australie:

  • PVTistes: l’outil idéal pour les backpackers français. Ce site regroupe toutes les infos primordiales pour effectuer un séjour de 6 mois à 1 an en OZ.
  • Australia.com: le site officiel du tourisme en Australie. Il regorge d’infos en tous genres pour toute l’Australie.
  • Le Routard: le bon vieux guide de voyage français. Il ne se démode pas vu que tout ce qu’il faut savoir avant de partir se trouver sur ce site.
  • Lonely Planet: la version américaine du Routard, parfaite occasion de perfectionner mon anglais avant le départ.

Laisse un commentaire