On a profité d’un long weekend, celui de Pâques, pour se rendre sur la Great Ocean Road en road-trip. Cette route qui borde l’océan permet de rejoindre Adelaide à Melbourne. Ce fut l’occasion parfaite pour découvrir Melbourne dont on a tellement entendu parler. Ce road-trip nous a permis de voir des paysages à en couper le souffle, à casser la routine et à être complètement dépaysés.

Pour notre deuxième voyage en OZ, on a décidé de s’offrir un séjour de rêves via l’un des plus beaux trajets en voiture par la côte victorienne, ça promettait d’être inoubliable. Je pense qu’on a bien vécu une expérience mémorable.

 

Tout d’abord, la Great Ocean Road [la Grande Route au bord de l’Océan] est l’un des plus grands mémoriaux au monde. En effet, de 1918 à 1932 (ouverture officielle), elle a été construite manuellement par des milliers de soldats revenus de la Première Guerre Mondiale à l’honneur de leurs frères d’armes. Ce “monument” qui symbolise le sacrifice de nombreux hommes et femmes est l’une des raisons pour lesquelles il est bon de conduire le long de ces paysages éblouissants.

[Malheureusement, ces photos ne sont pas les miennes. Nous n’avons pas eu l’occasion de s’arrêter au mémorial pendant notre virée en voiture.]

 

 

La Great Ocean Road s’étend sur une distance de 255 km en partant après Warnambool jusqu’à Torquay, tout au long de l’Océan. Ce voyage peut prendre une journée entière ou un week-end. Cette région ne regorge pas seulement de paysages à couper le souffle mais offre aussi des expériences diverses et variées, telles que des chemins de randonnée ou en vélo, des activités sportives (surf, golf…), à boire et à manger (entreprises vinicoles) et même, des musées et phares.

 


Jour 1

Avant de partir pour ce long mais intense voyage, on s’est posés à une auberge de jeunesse à Port Fairy (pas la meilleure dans laquelle on soit restés, parce que la chambre était une ancienne grange aménagée, ce qui signifie plancher grinçant), une petite ville charmante sur la côte victorienne. Après un petit déjeuner qui passe bien, on a commencé notre “road trip” en s’arrêtant à Bay of Islands [Baie des Iles]. Chaque point d’arrêt est bien indiqué et comporte un parking spécialement aménagé pour les nombreux visiteurs qui viennent tout au long de l’année.

 

On a ensuite continué notre périple puis s’est arrêté à Port Campbell où on a fortement apprécié la vue à Twelve Apostles [Les Douze Apôtres], London Bridge [le Pont de Londres] et Loch Ard Gorge. Situées dans le parc national de Port Campbell, ces oeuvres d’art de Mère Nature laissent bouche bée et sont devenues de vraies attractions touristiques.

Les Douze Apôtres

Formés par l’érosion, ces piliers massifs de calcaire étaient connus sous le nom de Snow and Piglets [Neige et Petits Cochons, la neige étant Muttonbird Island, une des plus grosses roches ; et les petits cochons les autres plus petits rochers] jusqu’en 1922 lorsqu’ils ont pris le nom des 12 Apôtres de façon à être plus parlant et attracif pour les touristes. Huit rochers tiennent toujours debout, les quatre autres sont tombés par érosion naturelles venant des vagues qui ont creusé des grottes dans ces falaises. Ces rochers de 45 mêtres de haut sont majestueux mais seront toujours menacé d’érosion.

Le Pont de Londres

Cette roche est connue sous le nom du fameux monument londonien. Toutefois, le pont s’est transformé en une arche en 1990 quand une partie s’est effondrée dans l’Océan par un processus d’érosion naturelle créant une sorte de pont.

roadtrip_gor_9

Le Loch Ard Gorge

Cette cavité est désormais divisée en deux rochers séparés. Elle tire son nom d’un navire appelé Loch Ard provenu d’Angleterre. Son naufrage n’a laissé que 2 survivants sur les 54 passagers (Tom Pearce et Eva Carmichael, deux adolescents) et les deux roches ont ainsi étaient rebaptisées Tom et Eva. Ce décor a été utilisé pour plusieurs films, tels que The Pirate Movie (1982) ou Journey to the center of the earth [Voyage au centre de la Terre], série TV de 1999.


Jour 2

Pour la seconde partie de notre voyage, on a malheureusement manqué de temps et la fatigue nous a gagné (surtout Steve qui a conduit tout du long jusqu’à Melbourne), donc on n’a pas pu prendre de photos des paysages. On est allés à Cape Otway à la recherche d’autres vues impressionnantes du haut du phare, mais c’était bien trop cher pour monter tout en haut. Ce site touristique propose des ballades le long de la rivière, des randonnées en forêt et bien d’autres activités. On a rencontré des koalas accrochés à leur arbre qui ont créé des bouchons à cause des touristes en quête de bouilles mignonnes.

On a continué à conduire sur la Great Ocean Road de Cape Otway jusqu’à Torquay en passant par quelques villes touristiques. Encore une fois, on ne s’est pas arrêtés de peur d’arriver trop tard à Melbourne, donc on a profité des paysages avec nos yeux écarquillés. Voici une liste non exhaustive des villes que l’on a passé.

Apollo Bay

Ce magnifique village en bord de mer est l’endroit parfait pour se détendre, se faire plaisir en pratiquant un sport aquatique ou une marche/une ballade en vélo à travers les chaînes de montagnes pour admirer les cascades d’eau. Plus d’infos sur Appollo Bay ici (en anglais).

Lorne

Avec son air frais, son climat méditerranéen et ses plages de sable blanc, Lorne est un endroit sympa pour traîner et se détendre en bord de mer.

Bells Beach

Paradis de tous les surfeurs, cette plage a accueilli le Championnat mondial de surf, Rip Curl Pro,pile au moment où on traversait la ville. On s’est retrouvés coincés dans les bouchons! Plus d’infos sur Bells Beach ici (en anglais).

bells_beach

 Torquay

Si le surf est ton obsession, alors c’est THE place to be. Berceau des célèbres marques de vêtements Rip Curl et Quicksilver, Torquay ne juge que par le surf proposant des activités aquatiques et des musées dédiés à cette pratique sportive.


Conclusion de notre road-trip sur la Great Ocean Road

La Great Ocean Road est un « roadtrip » que chacun doit IMPÉRATIVEMENT faire dans sa vie! Il vaut mieux prendre au moins 2 jours pour être sûr de pouvoir visiter chaque ville, voire plus longtemps si tu veux profiter des activités sportives, des randonnées, ou juste pour rester les yeux et la bouche grands ouverts à admirer ces magnifiques paysages!

Laisse un commentaire