Lorsque tu voyages, certaines rencontres te marquent plus que d’autres. Les locaux t’apportent toujours un réel aperçu de la vie locale. Ils sont le miroir du style de vie du pays, de ses us et coutumes. Un moyen de s’imprégner de la langue et la culture locale pour « se fondre un peu dans la masse ».

Pendant notre période de transition / déménagement d’Adelaide à Melbourne, nous nous sommes relocalisés au Vietnam pour un séjour qui n’a pas arrêté de s’étendre. On en est maintenant à 7 mois entre Ho Chi Minh Ville et Da Nang. Une expérience de la vie de « digital nomad » = nomade digital, c’est-à-dire des voyageurs-travailleurs. Steve bossait sur ses sites et projets de marketing digital depuis un espace de co-travail. Quant à moi, j’en ai profité pour me focaliser sur Expat bug un peu plus et de créer mes T-shirts à texte en français pour plus tard les vendre en Australie.

Après avoir passé un long séjour au pays du chapeau conique, on s’est bien habitués et imprégnés de la culture locale. Je pense que l’on n’aurait pas eu cette chance sans l’aide de 3 Vietnamiennes qui ont marqué mon séjour ici. Des femmes qui ont des caractères bien différents, mais qui m’ont apporté beaucoup. Elles m’ont personnellement touché, bouleversé et je me souviendrai d’elles.


Apple, la sexy travailleuse acharnée

Elle fut notre coloc’ pendant nos 4 mois passés à Saigon. Une jeune Vietnamienne qui a plus d’une corde à son arc. Cette bosseuse a non seulement un boulot qui la fait voyager aux quatres coins du monde dans les plus beaux hôtels. Mais elle investit aussi dans d’autres business tels que le restaurant coréen à HCMV de sa soeur, un marché de bouffe international. Et bien d’autres à venir. Elle n’est jamais rassasiée!

Apple a été une assistante culturelle de la vie à Saigon et une amie pour discuter de relations amoureuses. Elle est une réelle inspiration à la réussite professionelle. Une belle et sexy Vietnamienne qui sait ce qu’elle veut dans la vie.

Elle nous a très souvent emmener dans les restaurants où l’on n’aurait jamais mis les pieds sans elle. Un petit boui-boui qui ne paye pas de mine, mais qui s’avère offrir de nombreux plats à dévorer. Aucune hésitation pour nous inviter chez son meilleur ami, un milliardaire investisseur vietnamien. Apple nous a également montrer comment commander à manger, comment se comporter avec les Vietnamiens, expliquer le pourquoi du comment de la culture vietnamienne.

Petite anecdote sur Apple – Lors d’une soirée d’échanges de langues, elle m’a rejoint au bar français Piu Piu. On a vite fait la rencontre d’un des barmen qui nous a offert cocktails après shooters. Sauf que l’on était toutes les deux venues en scooter. Quand on a jugé que l’on se sentait pompettes, on a décidé de partir avant que ça tourne au grand n’importe quoi. Un trajet jusqu’à la maison un peu différent de la normale que je ne conseille à personne, surtout à HCMV. On s’est bien marré pourtant toutes les deux!


Thu, l’amie du déjeuner et de la pause café

Cette Vietnamienne originaire de Vung Tau fut une réelle Maman pour moi pendant notre temps à HCMV. Elle qui venait nettoyé la maison 5 jours par semaine est devenue une amie. Elle déconne, rigole et sourit tout le temps. Pourtant elle a connu un divorce et un mari pas toujours très affectif. Elle reste positive et sourit à la vie. Thu n’arrêtait pas de se moquer gentillement de moi, de me taquiner, une vraie sarcastique.

On a passé de nombreuses heures à discuter, à déjeuner et boire le café ensemble. Elle m’a réellement aidé à découvrir la nourriture locale, les bons cafés de Saigon et le shopping pas cher. Même si l’on s’est rendu à Da Nang après HCMV, on est restées en contact. Elle m’écrit régulièrement pour prendre des nouvelles ou m’envoyer des photos de chat haha.

Thu nous conseillait de nouvelles expressions en vietnamien telles que « xin chào đồng chí » qui signifie « bonjour camarade. On a pas mal appris grâce à elle. C’est une personne qui inspire à la joie de vivre et à la positive attitude.

Petite anecdote sur Thu –  Elle a un jour décidé de troquer son habituel déjeuner de riz et poulet pour une boisson bien étrange. Un mélange liquide à partir d’un fruit vert qui s’appelle « su su ». C’est tout plein de vitamines C, mais ça a un goût tellement amer que ça te donne envie de vomir. Mixé, il est bu pour garder la ligne et avoir un bon teint. J’l’ai essayé et Thu ne pouvait pas s’arrêté de rire à voir ma tête de dégoût.


Hanh, la généreuse et attentionnée masseuse

Rencontrée à Da Nang lors d’une virée au parc national Bach Ma, elle m’a touché de par sa personnalité attentionnée et généreuse. Hanh est une Maman vietnamienne qui enseigne le sport. Même si elle ne parle que quelques mots d’anglais, elle sait s’exprimer à travers de multiples sourires.

Après notre périple dans la jungle de Bach Ma, puis une aventure dans les chutes de Hoa Phu Thanh, elle m’a secouru d’un léger rhume. Lorsqu’elle s’est rendue compte que j’étais un peu malade, elle n’a pas hésité à me contacter pour me donner un coup de main. Elle est venue me rendre visite dans ma maison à Da Nang pour me donner un massage tout particulier.

Le temps d’une petite heure, elle a pratiqué des mouvements circulaires sur mon dos, mes bras et mes jambes avec une méthode bien spéciale. Quatre oeufs bien cuits étaient placés dans un linge et une vieille pièce du temps de l’Indochine au milieu. A la fin de chaque massage avec le linge imbibé d’oeuf, elle nettoyait la pièce qui était devenue noir avec du dentifrice. Même chose avec chacun des 4 oeufs. Une expérience unique que je n’aurais pas pu vivre en restant dans un hôtel ou un resort.

Peu de temps plus tard, elle m’a invité à aller explorer le marché local un vendredi à 17h – heure du dîner? De stand en stand, on a essayé tout plein de différents snacks vietnamiens. Des nouilles aux escargots aux petits pancakes aux oeufs, en passant par un jus à la mangue fraîchement pressé, quelle expérience inoubliable! Elle m’a non seulement invité à passer ce moment avec elle, mais elle a aussi payé pour la plupart des snacks et m’a même raccompagné chez moi en moto. Une générosité sans limite qui m’a profondément touché.

Petite anecdote sur Hanh – Lors de son massage aux oeufs, elle n’a pas hésité à me dire de me déshabiller pour qu’elle applique la solution miracle. Elle devait penser: « Arrête de faire ta pudique Domi, on est toutes faites pareilles. » Une aisance et attitude à ne pas tourner autour du pot qui m’a bien plu!

vietnamiennes_hanh

~~

Des Vietnamiennes qui auront bouleversé mon séjour au pays du chapeau conique. Des femmes fortes, de caractère, généreuses et souriantes. Et toi, as-tu fait des rencontres en voyages qui t’ont marqué? Parles-en dans les commentaires ci-dessous. 🙂

 

Laisse un commentaire