À Adelaide, comme n’importe où, lorsque tu y déménages, la recherche d’emploi est un challenge mais une mission essentielle à accomplir. Les étapes de la recherché peuvent être un peu différentes d’un pays à un autre, pourtant elles sont assez similaires entre pays occidentaux. Dans cet article, on vous fait un topo des étapes de la chasse au boulot à Adelaide.

1. Assure-toi d’avoir le bon visa australien

Pour pouvoir travailler en toute légalité en Australie, tu as bien sûr besoin d’un visa ou permis de travail. Tout « visitor visa » ou « tourist visa » feront que ta candidature à un boulot sera rejetée. C’est pourquoi il te faudra soumettre une demande de visa selon tes futures conditions de travail.

Que tu sois un « skilled migrant » (tu a des compétences spécifiques qui sont en forte demande à travers l’Australie), « sponsored worker » (tu es sponsorisé par ton employeur), « holiday worker » (tu es un backpacker qui fait du boulot à la ferme ou de courte durée) ou que tu sois un « regional nominated worker » (tu es sponsorisé par un Etat australien selon ton parcours d’expériences et tes compétences), tu es éligible à soumettre un dossier de candidature pour un boulot en Australie.

Trouve toutes les infos sur les permis de travail australiens (en anglais).

2. Ecris ton CV + lettre de motivation au style australien

Une chose primordiale dont il faut que tu te souviennes lorsque tu rédiges tes documents pour postuler en Australie : débarrasse-toi des « z », « tre » et commence ta lettre par « G’day mate ». Bon ok, ne suis pas mon dernier conseil. Mais, en règle générale, assure-toi d’utiliser l’orthographe de l’anglais d’Angleterre et pas celui des États-Unis. Mets ton document en anglais australien pour éviter les fautes d’orthographe les plus communes.

Assure-toi de lister tes expériences professionnelles en les divisant en deux sous-catégories : responsabilités et accomplissements. Fais un résumé de tes plus grandes forces au début de ton CV pour attirer l’œil de l’employeur. Fais l’impasse sur des informations inutiles telles que ton âge, ton statut marital et ta religion.

« Referees »: un point important de ton CV est de fournir des références. De la même façon que tu fournirais le contact de tes précédents proprios pour soumettre un nouveau dossier auprès d’une agence immobilière, il est bon que tu listes deux ou trois personnes avec qui tu as bossé ou collaboré dans le passé. Si un employeur est intéressé par ton profil professionnel et après un entretien d’embauche, il contactera au moins l’un de tes « referees » pour avoir une vague idée de ton dévouement au travail.

Retrouve des conseils sur la rédaction du CV et de la lettre de motivation au style australien ici.

 

3. Inscris-toi à des agences d’intérim

Elles peuvent plus ou moins être utiles. C’est toujours un plus d’y être inscrit(e). Après un court entretien professionnel avec le recruteur qui analyse ton profil pro, ils te contacteront pour te suggérer des boulots qu’ils ont de disponible pour toi dans ta branche.

Les principales agences à Adelaide sont Entrée, Hays et Hudson. Si tu es à la recherche d’un emploi à temps partiel ou à courte durée, ce sont les parfaits interlocuteurs. Une fois que tu leur as remis ton CV, ils te rencontreront pour un entretien en face-à-face. Ils te demanderont généralement d’apporter une copie de ton CV ainsi que ton passeport pour vérifier que tu as le droit de travailler en Australie..

4. La recherche pure et dure de l’emploi

Dans la presse locale: The Advertiser et The Messenger ont tous les deux une section de couleur verte où les rôles disponibles sont listés. LA plupart du temps, ces jobs sont dans le secteur de l’industrie, de l’artisanat et de l’hôtellerie.

En ligne: assure-toi de te rendre sur ces trois sites tous les jours étant donné qu’ils sont mis à jour très fréquemment. Seek, Career One et Indeed sont les principaux sites de recherche d’emploi australiens. Cependant, si tu sais exactement où tu veux travailler, rend-toi simplement sur la page « work with us » de l’entreprise en question. Mon précédent employeur est constamment à la recherche de nouvelles recrues vu que l’institution est en pleine croissance. Tafe SA, fournisseur VET de cours et apprentissage offre très souvent de nouveaux postes dans le secteur de l’éducation et de l’administration.

 

job_search

 

Aides par la ville d’Adelaide ou l’Etat d’Australie Méridionale sont aussi disponibles en ligne.

Finalement, tu peux aussi essayé de te rendre à un événement de « networking » pour développer ton réseau professionnel. L’Adelaide Word of Mouth (AWOM) est plutôt efficace. La Mairie d’Adelaide fournit aussi une liste d’organisation de « networking » localisée à Adelaide.

5. Entrepreneurs: construis ta propre start-up à Adelaide

Si tu n’as pas envie de passer par la case candidature et entretien d’embauche, tu peux simplement créer ta propre entreprise. Quelques expats ont atteint leurs objectifs et prospèrent à Adelaide. La Mairie d’Adelaide fournit une aide financière sous forme de bourse pour toute personne désireuse de se lancer dans l’aventure de la start-up. Elle offre aussi des aides pour rédiger et mettre en place ton « business plan ».


BONUS – Expérience personnelle

En tant qu’expat française qui a déménagé à Adelaide en 2013, j’étais sans emploi durant 6 mois en 2014 en recherche active d’un boulot. Même si je suis passée par des petits boulots à court terme ou un peu pourris, je souhaitais obtenir un poste à temps plein et à durée indéterminée. Armée de détermination et persévérance, un poste de Centre & Student Support Officer at AIB m’a été offert.

Mon plus gros conseil est de ne pas lâcher prise. Tout le monde peut y arriver. Il est parfait inévitable de démarrer en bas de l’échelle et de gravir les échelons. Il n’y a pas de boulot pourri, ils sont tous essentiels au développement de la ville et de la société.

Entoure toi de personnes qui t’aiment et te soutiennent. Continue la chasse à l’emploi et à postuler. Crois en toi-même, c’est la clé de la réussite!

Laisse un commentaire