Le Pays Basques est un immanquable du Sud-Ouest de la France. La région est bien connue pour ses impressionnants paysages, ses magnifiques plages et ses nombreux festivals. Influencé par l’Espagne situé quelques kilomètres plus loin, les habitants y parlent un dialecte local appelé l’« eusakara ». Tu pourras le trouver à tous les coins de rue sur des panneaux de signalisation, des insignes de magasin voire même sur des bâtiments officiels du gouvernement.

On a organisé notre séjour au Pays Basques en juste quelques jours. Réservation d’une voiture de location, d’un emplacement de camping et nous voilà prêts pour l’aventure. Un vrai road-trip vers l’inconnu vu que ni l’un ni l’autre n’avions visité la région.  Tout s’est déroulé en Août 2013 lors de vacances estivales ensoleillés.


Arcachon, l’anse maritime

Après quelques heures de conduite, on s’est rendus à notre camping pour installer notre tente avant la nuit tombée. Au moment de notre séjour, on était de très mauvais campeurs. Équipés seulement d’une tente et de sacs de couchage, nos dos en ont un pris sacré coup. On a aussi du se forger une carapace pour affronter les fraîches nuitées estivales françaises. Toutefois, on a apprécié l’expérience du camping : le rassemblement nocturne pour un bingo ou une compétition de danse, les salles de bain partagées et les occupants du camping qui se retrouvent en face de leur campement soit pour un café ou pour une bière.

Le lendemain matin, on a visité le centre-ville le temps d’un petit-déj’ en terrasse. Steve s’est trouvé bien embarrassé lorsqu’il a renversé son café sur son short.  Franche rigolade à observer les gens aller et venir avec leur baguette sous le bras – trop français !


Grimpée ensablée aux Dunes du Pyla

Ecrit « Pilat » ou « Pyla », les dunes sont un incontournable de la région basques.

Gravir cette tonne de sable est un réel exercice physique. Une fois en haut, tu te prends une sacrée claque tellement la vue y est magnifique. Un beau 360° avec d’un côté l’océan et de l’autre une forêt d’arbres.

On ne pouvait pas partir sans une photo souvenir. Du coup, on a interpellé un autre visiteur. Cet Espagnol ne semblait avoir du mal à se servir du smartphone de Steve. Il nous a laissé un beau selfie, souvenir de notre visite des Dunes du Pyla.

On a terminé notre visite en piquant une tête dans l’eau. Après l’effort, le réconfort !


Anglet, la ville mitoyenne

Situé à égale distance de Bayonne et de Biarritz, Anglet est une chouette petite ville où la vie rime avec farniente. Cependant, il nous a fallut conduire à toute vitesse dans la ville à la poursuite de notre hôte Airbnb qui nous montrer le chemin jusqu’à chez elle. Steve avait du mal à garder le rythme à bord de notre peu puissante voiture de location.

En même temps notre hôte, une femme d’une quarantaine d’année, faisait probablement du 80 km/h en ville. Après cette course poursuite, on était affamés. On s’est fait plaisir avec quelques tapas à la portugaise à la terrasse d’un restaurant.


Bayonne, au pays du jambon

Bien connue pour son jambon fumé, Bayonne est un un havre de paix de la région basques. C’est une destination très prisée en période estivale surtout au mois d’Août à l’occasion des « fêtes de Bayonne ». Les férias sont une série de festivals étendus sur 5 jours. Comme dans un gang, tous les festivaliers sont vétus d’un T-shirt blanc, d’une ceinture rouge et d’une écharpe rouge autour cou.

On a malheureusement raté ces festivités de quelques jours près. Cependant, on a bien profité du calme de la ville et de sa riche culture. A la suite de notre visite du centre-ville, on a dégusté de délicieux plats à base de fruits de mer : une pizza pour Steve et des pâtes pour moi, le tout accompagné de bières locales.

basques_5


Biarritz, une ville balnéaire et culturelle

Une tout autre ambiance aussi sous influence de la culture basque. Nous nous sommes baladés à un marché de fruits de mer et bien d’autres points d’intérêt pour les touristes. On s’est fait un bon pique-nique à la française dans le parc: au menu, baguette bien fraîche garnie de produits locaux tels que des tomates, de la salade et du jambon de Bayonne.


BONUS – La Rochelle, belle et rebelle

A la fin de notre road-trip dans le Pays Basques, on a fait une halte à La Rochelle. L’occasion parfaite de faire un coucou à mes potes et de leur présenter le fameux Steve dont je n’arrêtais pas de parler. A chaque retour en France d’un séjour à l’étranger, je ne peux pas m’empêcher de visiter cette ville que je chérie tant.

Moment privilégié pour se retrouver avec ses amis de longue date et apprécier une ballade dans cette paisible ville. J’y ai vécu 3 ans le temps de mes études. Trois années mythiques où j’ai appris à apprécié la vie en bord de mer. Il m’est maintenant difficile d’être éloignée de la plage.

basques_15


VISITE DU PAYS BASQUES: On recommande vivement de découvrir ce coin de la France pour sa culture, sa bouffe locale et ses plages. Rien que de voir les signes dans une langue autre que le français te transporte dans une autre dimension du voyage. Visiter cette région est une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie. Elle offre des activités pour les voyageurs les plus festifs tout comme pour ceux qui aiment passer des vacances relaxantes.

Ne manque pas les symboles du Pays Basques:

  • Le drapeau « Euskari »aux couleurs du Pays Basques: rouge, blanc et vert
  • La croix basques que tu peux retrouver partout: parfait pour un cadeau souvenir!
  • Le piment d’espelette qui est utilisé pour faire du pâté entre autres: à déguster de toute urgence avec une tranche de pain frais!

 

Laisse un commentaire