La circulation en Australie et plus particulièrement à Adelaide est un peu différente comparée à celle en France. Bien sûr, la divergence majeure étant le sens de circulation à gauche. Mais pour une expat française fraîchement débarquée comme moi doit se munir de temps, d’argent et de patience. Surtout parce que je n’ai pas encore de voiture alors que je souhaiterais visiter les alentours.

Toutefois, il est plutôt simple de trouver son chemin grâce au système carré des rues. Un peu comme aux Etats-Unis alors qu’ils aiment que ce soit compliqué en France pour que les gens se perdent. Par contre, c’est plus compliqué à Adelaide parce qu’il faut se souvenir du nom de chaque rue. Au passage, j’ai remarqué que ce ne sont que des noms de garçons: Robert Street, John Street, Arthur Street. Désolée, mon côté feministe refait surface parfois.

J’ai donc voulu étudier quels sont modes de déplacement à Adelaide. Autres que la voiture en attendant que l’on s’en procure une.

Adelaide en transport en commun (bus, tram, train)

Pour ceux qui n’ont pas de voiture, les transports publics d’Adelaide Metro sont plutôt communs dans la ville et ses environs. Si l’on veut se rendre à la plage à Gleneg ou West Lakes, seulement 30-40 minutes de trajet. Par contre, le seul soucis reste l’attente du tram, parfois jusqu’à  10-15 minutes. Moi qui étais habituée à la fréquence de passage des trams à Nantes, toutes les 5 voire 10 minutes. Il n’y a qu’une seule ligne de tram à Adelaide qui rejoint le Nord du CBD à Glenelg. Il existait une autre ligne entre l’Ouest et l’Est de la ville, mais ils l’ont retiré pour construire des parkings. Priorité à ces très chères voitures, pardi!

Pour ce qui est des bus, il y a une abondance de ces derniers. Ils traversent toute la ville et ses environs. C’est pratique parce qu’une fois que tu as acheté ta Metro card, la carte des transports en commun d’Adelaide, tu peux l’utiliser pour tout. Une fois dans le bus, si tu dois prendre le tram, ta validation ou ton ticket est valable pendant une heure. Un hic majeur avec les bus, c’est la fréquence de certains. Lorsque j’ai dû prendre un bus pour le Sud de la ville, il y avait quelques minutes d’attente. Un seul bus par heure, si tu le rates, t’es foutu(e)!

Finalement, les trains rejoignent les quartiers excentrés et les villes alentours. La gare est située en plein coeur de la ville. Un bâtiment en briques plutôt bien portant. Les trains sont généralement à l’heure et les sièges y sont agréables pour tes fesses. Le contrôle des tickets dans les trains sont bien plus fréquents que dans le tram.

Adelaide en vélo

Finalement, circuler à vélo est très facile grâce aux nombreuses pistes cyclables entourant la ville. Par contre, attnetion aux voitures, les conducteurs peuvent être dangereux aux heures de pointe. Avec mon nouveau super vélo, je peux me rendre partout dans la ville et même en sortir.

La mairie a mis en place un système de prêt de vélo gratuit dans la ville, les gens peuvent également monter leurs vélos à bord des bus et trains mais seulement à des heures spécifiques. Et donc, il y a beaucoup de charmants parcours à vélo tout autour d’Adelaide à la découverte de merveilleux paysages.

 

Adelaide en voiture

Le moyen de transport le plus utilisé à Adelaide, c’est la voiture. En effet, aux heures de pointe entre 8h-10h et 16h-19h, il y a un flot impressionnant de voitures sur les routes principales. Les distances sont bien plus longues qu’en France, c’est pourquoi il est plus facile et plus rapide d’aller d’un endroit à un autre en voiture. Les Australiens ont le plus souvent de petites voitures, même s’il semble qu’ils sont de plus en plus friands des 4×4 pour leurs familles. La moitié a une voiture automatique, tandis que l’autre moitié possède une manuelle.

~~

Et toi, comment tu te déplaces en Australie? À pied, à mobylette, à trottinette? Un mot à dire sur les transports en commun?

2 commentaires

  1. Merci pour ces infos. Je vais à Adelaide à la fin du mois, par contre c’est juste l’enfer pour avoir les horaires de transport !
    J’y suis depuis une heure et je ne trouve toujours pas le moyen d’aller de l’aéroport à mon hôtel !
    Aaaaarg !

    • domilia Répondre

      Ah mince! L’aéroport est pourtant très proche du centre-ville, il y a même un bus qui t’y emmène. J’espère que tu t’es bien installé maintenant, et que tu profites de la ville 🙂

Laisse un commentaire